Effet papillon

07 février 2011

Bonjour chèrs lecteurs, je commencerai par une leçon que mon grand-père donna à ses enfants alors qu'il voyait sa mort à venir.J'intitulerai celle-ci: UNION=FORCE.Papy comme je le disait rassembla ses six fils, et les fit assoire en cercle à ses côtés, et il donna ensuite une brindille de balais à chacun d'eux, et leur demanda de la briser; d'un seul geste et sans effort aucun les brindilles se brisèrent.Alors papy prit le balais à brindille entier "djándjò", et recommença la même expérience, cette fois le balais était passé à tour de rôle à chacun des fils, après plusieurs efforts et tentatives des uns et des autres, ils savouèrent vaincus, et s'intérrogèrent sur le but de la démonstration de force.A partir du titre de mon sujet, vous avez sans doute compris la leçon mieu que mes chèrs oncles.Projectons donc cette leçon connue de tous dans notre campus de SOA.Il ya deux jours j'ai écris sur les élections des présidents des facultés, déjà depuis la dénommination on est fixé sur l'atmosphère au sein du campus, pourquoi ne pas dire plutôt élection du président des étudiants? Non les intélligents étudiants de SOA, qui se vantent d'avoir les meilleurs enseignements en sciences juridiques et politiques, et en science économique de l'Afrique centrale, n'entendent pas ça de cette oreille.C'est pourquoi ils ont optés pour deux présidents pour les deux facultés, encore heureux que notre chèr SOA n'ai que ces deux facultés, parce que sinon on se retrouverait avec dix présidents pour dix facultés, à ce niveau faudrait encore élire "le président des présidents" pardonnez moi de l'expression, mais loin de SOA cette situation.Si face à une situation, il faille sollicité la présence du représentant de chacune de nos institutions, je doute fort que les facultés vont ramener leurs multiples présidents!Nous le savons tous qu'un groupe d'étude de trois membres au max est le meilleur, comme quoi moins on est, moins ya des divergences et mieu ca vaut pour l'homogeneité,ah oui faudrais que les différents présidents d'Universités pensent a former un noyau dur, constitué des présidents des différentes Universités,à ce niveau les problèmes des étudiant seront plus faciles a cerner, et a exposer à qui de droit.le président élu quant à lui maintenant devra constituer son bureau,soit par vote des étudiants ou par nommination, mais je conseillerais le vote, pour ne faire qu'un avec les étudiants.En définitive l'Université se gère comme un ETAT, avec des présidentiels, des législatives et on pourrait même aller jusqu'aux municipales.Je m'arrêterai ici pour aujourd'hui.Soulignons si vous me le permettez que les six fils de mon grand-père se nommaient par ordre décroissant:NGOA;NGAOUN;BUEA;DSCHANG;SOA et DOUA.Merci.

Posté par effetpapiyon à 16:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire