Effet papillon

06 février 2011

Elections des présidents de facultés à SOA,"politique du ventre" comme on la nomme au Cameroun,la campagne qui consiste a sastifaire les électeurs le jours des élections et non pendant le mandat.Stratégie mise sur pieds par les partis politiques les mieux financés du pays.Vendredi dernier lors des élections au Campus,les étudiants de SOA étaient au petit soin:ticket de restaurant,transport aller et retour pour Yaoundé; certains allaient plus loin et proposaient 500 fcfa par vote en leur faveur,que ne vont-ils pas faire ces candidat à la présidence pour le pouvoir? Et ceci est l'image fidèle de ce qui se passe au sommet de la hiérarchie de notre système politique.Et nous pauvres électeurs;pauvre population n'avons pas encore compris qu'il ne sert a rien d'être satisfait la période ou le jour de la campagne si pendant le mandat "1ans pour les étudiants,et 7 pour la population" on arrive pas a joindre les extrémités.Allons tous voter,c'est notre devoir de citoyen,et je pense fermement que si la partie était jouée comme le pense bon nombre,cette campagne du ventre n'existerait plus;s'ils veulent influencer notre choix avec des présents empoisonnés c'est que notre voix compte à leurs yeux et vaut de l'or,mais pas un sac de riz ou t'autres choses,je dis bien de l'or.Les universités du Cameroun appartiennent aux camerounais,tout comme le Cameroun,arretons de nous comporter en étranger,il ne viendra pas de l'extérieur celui-là qui changera notre chèr Cameroun,c'est le travail de toi et moi,il faut bien que quelqu'un le fasse.pronons l'unité et la solidarité pas autre chose sinon ça sert à rien.Merci je m'arrêterai ici pour le sujet,j'attends les réactions, et que tout nos idéaux soient batis sur la pierre angulaire,le rocher des âges,L'ETERNEL.

Posté par effetpapiyon à 10:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire